Filière bilingue

1. Volume horaire.

  • 3 heures d’histoire géographie en breton (à la place des 3h d’histoire-géographie en français).
  • 3 heures de langue bretonne.
  • nouveauté rentrées 2018 et 2019 : en classe de 6e (et 5e en 2019), 4h30 de mathématiques en breton (à la place des 4h30 de mathématiques en français)

2. Contenu des enseignements.
Histoire Géographie & éducation morale et civique
Le contenu suit le programme national. La progression peut-être suivie par les parents via le cahier de texte numérique et grâce au manuel scolaire d’histoire-géographie rédigé en français, manuel identique pour tous les élèves (bilingues ou non).

Langue bretonne

  • L’enseignement de la langue bretonne vise le niveau B2 du cadre Européen des langues à l’issue du collège, niveau qui se situe juste au dessus de celui de la LV1en fin de 3e (niveau B1).
  • L’enseignement du breton permet de comprendre le fonctionnement de la langue et doit permettre l’apprentissage des structures et notions nécessaires en histoire-géographie.

- Il permet d’aborder différents aspects de la culture et de l’histoire de la Bretagne, des sujets d’actualité, etc…

  • L’enseignement se veut ludique (ex : « memory » pour l’apprentissage du vocabulaire, « bataille navale » pour travailler les conjugaisons, sketchs…)
  • Il laisse également une part importante à l’ expression orale, pour entraîner les élèves à s’exprimer en breton dans la vie quotidienne.

3. Charge de travail.

  • Histoire géographie : La charge de travail est identique à celle demandée à tout élève suivant les cours d’histoire-géographie au collège, et, ce, quelque soit le niveau.
  • Langue bretonne : L’essentiel du travail se fait en cours, pour ne pas rajouter trop de devoirs à la maison par rapport aux autres élèves.

A l’issue de la classe de 3e, les enfants ont un acquis durable de la langue bretonne et plus de facilités pour l’acquisition d’autres langues.
D’un point de vue culturel, cet enseignement leur permet également de comprendre l’ environnement dans lequel ils évoluent.
La langue bretonne offre également de nombreux débouchés. (enseignement, culture, médias…)